Scholastic Canada | Robert Munsch
Passer au contenu principal

Robert Munsch

Michael Martchenko Michael Martchenko Open

Michael MartchenkoMichael développe sa passion pour le dessin alors qu'il est haut comme trois pommes. Il adore les bandes dessinées et s'amuse à créer de nouvelles illustrations pour ses albums préférés. Comme bien des jeunes, il passe de longues heures les yeux rivés sur les dessins animés. C'est de cette façon qu'il découvre l'art d'illustrer pour faire rire. Les adultes ne s'imaginent pas tout ce qu'on apprend en regardant la télé! Michael a 7 ans lorsqu’il quitte la France pour le Canada. À l'école secondaire, il sait déjà qu'il veut devenir artiste. Il décroche son diplôme du Collège des arts de l'Ontario en 1966 et devient bientôt directeur d'une agence publicitaire. C’est lors d’une exposition d'art graphique que Robert Munsch découvre le travail de Michael. Il est emballé par son style espiègle et par son imagination. Vous connaissez la suite!

Aujourd'hui, Michael est reconnu tant pour la qualité de ses illustrations que pour la vitesse à laquelle il les dessine. Entre ses mains, un manuscrit prend vie comme par magie. Lorsqu'il lit, des images se forment dans sa tête. Il réfléchit à une situation drôle et commence à tracer un croquis. Après avoir fait un brouillon, il lui faut habituellement quelques heures pour apporter la touche finale à un dessin avec de la peinture à l'eau, des crayons à mine et surtout... avec une bonne dose d'humour!

Depuis 1980, il a illustré plus de 30 livres jeunesse. Michael et Robert Munsch forment un duo imbattable pour faire rire les petits comme les grands. Ils ont collaboré à la création de nombreux albums dont Mmm... des biscuits!, On partage tout!, Un bébé alligator? et Ma dent ne veut pas tomber! Michael a remporté plusieurs prix pour son travail en plus d’avoir été nommé illustrateur de l’année 2006 (catégorie Littérature jeunesse) par la Canadian Booksellers Association (Libris Award).

Michael habite Toronto avec sa femme. Il consacre son temps libre à sa deuxième passion : l'aviation.

Alan et Lea Daniel Alan et Lea Daniel Open

Alan & Lea DanielAlan et Lea Daniel habitent à Kitchener, en Ontario. Ils font équipe et peignent ensemble, prenant pour modèles leurs propres enfants, leurs animaux et les objets qui les entourent. Ils ont illustré plusieurs livres pour Scholastic, dont Sors du lit, Annie! et La tignasse de Max de Robert Munsch, Pionniers de chez nous de Maxine Trottier, ainsi que Le grand rêve de Marie-Ève de Linda Bailey. Ils ont également été mis en nomination pour le prix du Gouverneur général, pour la grande qualité de leurs illustrations.



Janet Wilson Janet Wilson Open

Janet WilsonJanet Wilson vit à Eden Mills, en Ontario. Depuis 1990, elle a illustré plus de 40 livres, dont L'érablière de mon grand-père et Jamais je ne t'oublierai. Récipiendaire de nombreux prix, elle est surtout reconnue pour la grande sensibilité qu'elle insuffle à ses portraits d'adultes et d'enfants.



Eugenie Fernandes Eugenie Fernandes Open

Eugenie FernandesNée en 1943 à Huntington, près de New York, Eugenie Fernandes puise son admiration pour les animaux et la nature dans les souvenirs de son enfance.

Son inspiration, elle la doit en grande partie à son père, illustrateur de bandes dessinées, avec qui elle passait de longues heures dans son studio.

En 1965, Eugenie Fernandes obtient son diplôme de l'École des Arts Visuels de New York et commence alors sa carrière en tant qu'illustratrice. Elle réalise des cartes de vœux jusqu'au jour où on lui suggère de consulter un agent. Peu de temps après, Eugenie publie sa toute première histoire à propos d'une méchante petite fille qui, le soir de l'Halloween, se déguise en sorcière. Mais celle-ci se prend tellement au jeu... qu'elle finit par se transformer réellement en sorcière!

Parmi les thèmes préférés d'Eugenie Fernandes, on retient ceux de l'eau et de la nature que l'on retrouve dans des livres tels que Des vagues dans la baignoire ou encore Lina et l'arbre magique.

Quelle journée! a été l'un de ses premiers livres publiés au Canada et a remporté beaucoup de succès. Depuis, Eugenie a écrit ou illustré plus de 80 livres dont Grosse journée, petite souris!, Caféolait s'en va-t-en ville et Encore un?!, nouvellement publiés aux Éditions Scholastic.

Pour plusieurs de ses récentes réalisations, Eugenie Fernandes s'est amusée à collaborer avec son mari, l'artiste Henry Fernandes, ainsi qu'avec son fils Mathieu et sa fille Kim.

Eugenie a habité dans divers endroits tels que la ville de New York et la côte du Pacifique. Elle vit aujourd'hui dans le sud de l'Ontario et travaille depuis sa maison dans son studio surplombant un lac et la forêt environnante.

Jay Odjick Jay Odjick Open

Jay OdjickJay Odjick est artiste, écrivain et producteur membre de la communauté algonquine de Kitigan Zibi Anishinabeg, située à côté de Maniwaki, au Québec. Quand il était enfant, il adorait lire des bandes dessinées et, devenu adulte, il en a écrit et illustré plusieurs, notamment Kagagi: The Raven, qui parle d’un adolescent autochtone et superhéros. Jay produit également la série d’animation créée pour la télévision à partir du livre et diffusée en anglais et en algonquin.

Il s’est inspiré de son enfance pour illustrer Vilains maringouins! L’histoire se passe dans une réserve au nord de l’Alberta et met en scène Hélène, une jeune fille dont le père et la sœur ont été entraînés par un tourbillon de maringouins. Jay avait déjà illustré L’océan pour toujours, qui apparaît dans le recueil Avalanche de Munsch.

Il espère inspirer d’autres artistes et écrivains autochtones pour qu’ils n’hésitent pas à se lancer à leur tour dans de grands projets.

« Il faut croire en vous-mêmes et en votre vision. Vous possédez un point de vue sur votre monde que personne ne peut décrire aussi bien que vous. »

Jay est aussi passionné par les langues autochtones et milite pour leur conservation et leur revitalisation. Il a lancé le mot-clic #Algonquin Word of the Day sur Twitter, qu’il associe à des publications où il illustre des mots en algonquin.

La dernière collaboration de Jay avec Robert Munsch s’est faite avec Un ours pour déjeuner, qui a été publié en édition bilingue anglais-algonquin. Lorsqu’on lui a demandé quel était l’aliment qu’il préférait manger, Jay a répondu :

« Je n’ai pas mangé d’ours... au déjeuner. Mais à Kitigan Zibi où j’ai grandi, j’ai mangé de la viande d’ours une fois. »

Mike Boldt Mike Boldt Open

Mike BoldtMike Boldt a illustré des produits destinés aux enfants, dont des livres animés, des jeux pour IPhone et des bandes dessinées, avant de sauter le pas et de se tourner vers les albums. Cela semblait une évidence pour quelqu’un qui admet avoir un penchant pour les crèmes glacées, les pièces Lego, les dessins animés et tout ce qui concerne Star Wars. Mike adore Le hobbit de J.R.R. Tolkien et pendant son enfance, il s’est nourri des livres de Bill Peet et de Bill Watterson. Mike passait aussi la plupart de son temps à dessiner et à inventer des histoires.

« À un moment, j’ai voulu devenir biologiste marin simplement parce que mon rêve de travailler pour Disney semblait irréalisable », explique Mike. Mais ses parents l’ont convaincu de poursuivre une carrière qui lui plairait vraiment, et cela fait bientôt vingt ans qu’il est illustrateur professionnel.

Bien qu’il aime faire des croquis au crayon, son travail est maintenant presque exclusivement numérique. C’est de cette façon qu’il a illustré J’en veux encore un! de Robert Munsch, ainsi que Ode to Underwear et Little Jack Horner, Live from the Corner. Mike est également l’auteur-illustrateur de A Tiger Tail, 123 versus ABC et Colours versus Shapes.

Il a séjourné pendant un an en Corée du Sud, ce qui lui a donné l’opportunité de découvrir le Japon, la Thaïlande, le Cambodge et la Chine. Il vit maintenant en Alberta avec sa famille. Rendez-lui visite sur son site www.mikeboldt.ca.

Dave Whamond Dave Whamond Open

Janet WilsonDave Whamond est un bédéiste-illustrateur qui a gagné de nombreux prix. Il a illustré plus de 35 livres dont la série Oddrey et My Think-a-ma-Jink.  Sa bande dessinée Reality Check entame sa vingtième année d’existence et apparaît dans les journaux du monde entier.

Quand ses enfants étaient jeunes, Dave leur lisait des livres de Robert Munsch en espérant qu’un jour il en illustrerait un. Ce rêve s’est réalisé avec Quelle tête! qui a gagné le prix Reuben, un prix prestigieux de la National Cartoonists Society (société nationale des caricaturistes). Dave vit à Calgary, en Alberta.

Crédits d'image